Accueil » Mairie » Finances locales

FINANCES LOCALES

Toute politique municipale a besoin de moyens financiers pour être mise en œuvre. Le budget de la commune est voté par le conseil municipal chaque année avant le 31 mars. Il l’élabore en trouvant l’équilibre entre les dépenses à réaliser dans l’année (dépenses quotidiennes de fonctionnement ou dépenses d’investissement) et les recettes que la commune va percevoir, qu’elles proviennent des dotations de L’État, des impôts locaux ou de subventions particulières.

Budget 2018 : les point clés

–  Stabilité des taux d’impôts : 0 %

Comme en 2017, les taux communaux des taxe foncière et taxe d’habitation n’augmentent pas. Pour la 2ème année consécutive, il n’y a donc, hors actualisation des bases décidée par L’État, pas d’augmentation de la fiscalité communale. De plus, par décision de L’État, le montant de la taxe d’habitation est réduit d’1/3 pour environ 80 % des contribuables. Cet allègement est compensé à la commune par L’État.

–  Programme d’investissement raisonnablement ambitieux : 7,330 M€

Le budget 2018 comprend d’importantes opérations déjà engagées ou prévues en 2017 et des opérations nouvelles d’un niveau ambitieux mais suffisamment contraint pour préserver un endettement maîtrisé et un autofinancement maximal pour la restructuration de l’ancien EHPAD en pôle associatif et social.

Maîtrise des dépenses de fonctionnement : + 0,42 %

– Faible augmentation des charges à caractère général (+ 0.80 %) grâce aux économies réalisées.

– Réduction des charges de personnel (- 0,11 %) compte tenu de certaines mesures nationales (revalorisation du SMIC, avancements, non renouvellement d’emplois aidés), du transfert à la CCPA de 3 agents du service des eaux et de la réorganisation de la semaine scolaire en septembre 2018.

– Nouvelle réduction des charges financières (- 5,45 %) grâce à la poursuite d’une politique de désendettement.

Un budget de 14,445 millions d’euros

 

Les documents budgétaires

–  Le débat d’orientation budgetaire

Le DOB est imposé depuis 1992 pour les communes de plus de 3 500 habitants. Il intervient dans les deux mois précédent la présentation et le vote du budget primitif. Le DOB a pour but de présenter les orientations prises pour le court et plus long terme, en tenant compte annuellement du contexte global (économique, législatif, fiscal, etc…) et des dotations versées notamment par l’Etat. Comme son nom l’indique, le DOB donne lieu à un débat au sein du conseil municipal mais pas à un vote.

–  Le budget primitif

Il s’agit d’un acte prévisionnel voté par le conseil municipal avant le 31 mars de l’année concernée. Cet acte permet au Maire d’effectuer les opérations de recettes et dépenses inscrites à ce budget pour l’ensemble de l’année civile. Les sections fonctionnement et investissement du budget primitif doivent être présentées en équilibre, les recettes égalant les dépenses.

–  Le compte administratif

Il correspond à la clôture de l’exercice budgétaire et reprend les dépenses et les recettes réellement exécutées au cours de l’exercice, ainsi que les reports. Le compte administratif peut être excédentaire ou déficitaire. C’est un élément fondamental dans l’analyse des finances et de la gestion d’une ville. Il est présenté au conseil municipal avant la fin juin de l’année suivante et donne lieu à un vote.

Le budget de la commune et ses annexes sont consultables à la mairie.

Archives

2017

 

MAIRIE

 

1 rue Pierre Jestin
29860 PLABENNEC
TEL : 02 98 40 41 32

 

Horaires d'ouverture 
Lundi-jeudi : 8h30 - 12h/13h30 - 17h30
Vendredi : 8h30 - 12h/13h30 - 16h30
Samedi : 8h30 - 12h

Accès rapide

état civil

Enfance jeunesse

Bibliothèque

Réservation de salle

Contacter la mairie